Qui suis-je?

C’est après avoir été diplomée d’un Master 2 en sciences humaines et sociales à l’Université de Lille 3 que j’ai travaillé en tant que rédactrice dans le domaine des ressources humaines.

Durant ces années, je me passionnais déjà pour les thématiques liées au bien-être au travail et donc aux risques psychosociaux. Mais je souhaitais aller au delà de la théorie et des chiffres. Je souhaitais également envisager l’humain dans sa globalité, en prenant en compte tout son environnement et plus seulement son cadre de travail.

C’est ainsi que j’ai choisi naturellement de m’orienter vers une discipline qui envisage de reconnecter l’humain avec son corps et son mental.

La découverte de la sophrologie a été une véritable révélation. C’est en constatant les effets que cela pouvait engendrer chez moi que j’ai compris qu’il était primordial dans nos sociétés toujours en quête de performance et de rapidité de prendre le temps de se reconnecter à soi et d’apprendre à s‘écouter.

J’ai donc suivi un cursus à l’Institut de formation à la sophrologie de Paris, institut qui a été le premier en France à délivrer le titre de sophrologue inscrit au registre national des certifications professionnelles (RNCP). Je suis également membre adhérent de la Chambre syndicale de la sophrologie et j’exerce dans le respect du code de déontologie de la profession.