Sommeil-Un sommeil de mauvaise qualité va rapidement avoir des répercussions sur le quotidien. État de fatigue voire d’épuisement, difficulté à gérer ses émotions, irritabilité, crises de larmes peuvent ainsi apparaître sans que l’on établisse forcément un lien avec son manque sommeil.

La sophrologie peut vous aider à dénouer certaines problématiques liées au sommeil en faisant l’état des lieux de votre situation et en vous apportant des exercices simples à reproduire.

Comment agit la sophrologie ?

Pour vous aider à retrouver un sommeil de qualité, la sophrologie va agir sur différents aspects :

1 – Prendre conscience de ce qui altère la qualité du sommeil

Lors des entretiens d’échange, le simple fait de faire le constat de votre rythme quotidien et des problématiques du moment peuvent vous faire prendre conscience des facteurs impactant la qualité de votre sommeil.

  • Difficulté à s’endormir, réveils nocturnes ?

La première étape lorsque l’on souffre de troubles du sommeil et de tenter de définir s’il s’agit essentiellement de difficulté à trouver le sommeil lors de l’endormissement ou bien si ce sommeil est perturbé par un ou plusieurs réveils nocturnes. Les deux problématiques peuvent aussi se cumuler, ainsi vous pouvez avoir du mal à trouver le sommeil le soir tout en vous réveillant une à plusieurs fois durant votre nuit.

  • Définir les causes du trouble

Il s’agit de comprendre quels sont les facteurs qui vous empêchent d’avoir une nuit récupératrice. Par exemple, lors de l’endormissement y a-t-il des pensées qui font surface, des angoisses, des ruminations ? Ou n’est-ce vraiment qu’une absence de fatigue ? Ressentez-vous des douleurs, de l’inconfort ?

Il peut également être important de voir avec votre médecin traitant si les traitement médicaux que vous suivez ne favorisent pas les insomnies.

En sophrologie, nous nous attarderons aussi sur votre rythme dans la journée, mais également sur vos rituels avant de dormir, ainsi que sur les éléments qui pourraient venir parasiter votre endormissement (utilisation de smartphone, tablette, etc.).

2 – Gérer les angoisses et les pensées envahissantes

Le stress et l’anxiété sont les premières causes d’un mauvais sommeil. Ainsi, il s’agit ici de parvenir à éliminer l’angoisse ou le stress grâce à des exercices simples de sophrologie (respirations, visualisations). De la même façon, des exercices de pleine conscience pourront être proposés pour parvenir à gérer les pensées parasites. En maîtrisant les pensées, vous luttez ainsi contre le mécanisme de l’angoisse et du stress et parvenez à maintenir calme et détente.

3 – Accorder un temps pour chaque chose

Il ne s’agit pas ici de fuir les problèmes rencontrés mais bien de cloisonner les moments de la journée. A savoir, définir un temps pour gérer les problématiques (journée) et définir un temps pour déconnecter et permettre à son corps et son mental de récupérer (soir).

De cette façon, il sera plus aisé de s’accorder un vrai moment de décontraction, un moment où il sera permis de ne pas penser aux tracas du quotidien. “Je mets mes tracas de côté car ce moment est consacré à mon bien-être et ma récupération”.

4 – Reprendre contact avec les sensations agréables du corps

Cultivez votre bien-être et votre détente grâce à des exercices ciblés. Développez des rituels apaisants le soir et apprenez à apprécier le relâchement corporel dans votre lit. Détente musculaire, confort du lit, douceur de la couverture… Autant d’éléments sensoriels qui vous aideront à retrouver le plaisir de laisser son corps au repos. Il pourra aussi être intéressant en cas de douleurs, d’apprendre à diminuer leur intensité mentalement.

5 – Développer sa sérénité au moment du coucher

Permettre le relâchement du corps et du mental c’est une étape clé pour autoriser le sommeil à venir jusqu’à vous. La sophrologie vous aidera à générer facilement un sentiment de sécurité lors du coucher. Apprendre simplement à apprécier ce moment agréable à l’instant T, sans craindre le futur, sans se préoccuper du passé, juste vivre le moment présent avec sérénité et apaisement.

6 – Se calmer rapidement lors des réveils nocturnes

Un réveil nocturne qui s’éternise c’est loin d’être agréable et ça peut gâcher toute la nuit. Stress, agacement, chaud, froid, tous les éléments sont réunis pour vous empêcher de repartir dans le sommeil. Avec la sophrologie, apprenez à repartir facilement dans le sommeil et à désamorcer cette agitation nocturne.

7 – Lâcher prise

Lâcher prise, ça s’apprend! Et la sophrologie est là pour vous y aider. S’il y a un moment dans la journée où il faut oublier de maîtriser c’est bien la nuit. On arrête de résoudre les énigmes de la vie ou même de regarder l’heure qu’il est. On lâche également prise sur ses craintes de ne pas assez dormir. Demain est un autre jour.

Un nuit récupératrice pour être en forme la journée

Un sommeil de qualité vous permettra d’être moins vulnérable durant la journée face au stress ou aux aléas du quotidien. C’est aussi la meilleure façon de booster ses aptitudes naturelles. Par ce biais, il vous sera plus facile de retrouver force, vitalité ou encore capacités de concentration et, ce, jusqu’à la prochaine nuit.

La sophrologie ne se substitue pas à un traitement médical. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin traitant.