Stress-anxiete-reimsOn sait combien le fait de ressasser des souvenirs négatifs peut nourrir nos émotions désagréables et nos souffrances psychiques mais, bonne nouvelle, l’inverse fonctionne également !

Les chercheurs de l’université de Liverpool (Grande-Bretagne) ont fait le constat suivant : se remémorer des souvenirs positifs permettrait de réduire significativement le stress et les symptômes de l’anxiété. D’après l’étude publiée dans la revue scientifique Psychology and psychotherapy, les émotions positives provoquées par ces souvenirs contribueraient également à calmer l’hyper-émotivité et la nervosité. C’est ainsi, après plusieurs séances de thérapie cognitive alliant méditation et relaxation, que les participants ont manifesté un état émotionnel plus calme, détendu et un sentiment sécuritaire bien plus important (49 participants sur 2 semaines de suivi).

Cette étude vient appuyer l’efficacité de nombreux exercices de sophrologie qui consistent à se remémorer des scènes vécues positives. L’objectif de ces exercices : vivre pleinement les sensations et émotions agréables générées par ce souvenir. Ces entraînements permettent également de prendre conscience du positif de sa vie, de ses capacités. Et ainsi de calmer ses doutes, ses appréhensions, ses angoisses.

Notre cerveau : notre meilleur allié anti-stress ?

Et bien oui, à condition de l’entraîner suffisamment car le cerveau humain a bien plus tendance à se focaliser sur ce qui ne va pas plutôt que sur ce qui va bien. Et c’est normal! Pour avancer dans la vie, nous avons besoin de résoudre les nombreuses problématiques qui se présentent à nous.

Sauf que parfois, notre mental est bien trop encombré d’informations négatives : peur de l’avenir, doutes concernant ses capacités, regrets, difficulté face au choix… Il s’agit dans ces moments de s’entraîner à prendre un peu de recul sur la situation mais aussi sur ce qui se passe en nous. Seul, ce n’est pas évident pour commencer, cela nécessite une réelle méthodologie et un minimum de concentration. Le mieux est d’apprendre à le réaliser via de la méditation de pleine conscience ou de la sophrologie pour pouvoir ensuite reproduire ces exercices dans son quotidien.