C’est à Ispahan, que Moussa Nabati, psychanalyse, thérapeute et chercheur né à Téhéran (Iran), nous fait commencer notre voyage intérieur.

Avant même de nous inviter au bonheur, l’auteur s’est donné pour mission à travers son livre de nous faire comprendre les facteurs qui empêchent le bonheur d’arriver jusqu’à nous.

Il mêle ainsi brillamment analyse scientifique et narration de contes persans, des contes anciens et venus d’ailleurs mais qui détiennent encore aujourd’hui un sens profond et invitent à l’éveil de soi.

Pour le psychanalyste, ce qui bloque l’être humain à accéder au bonheur ce sont la culpabilité consciente ou inconsciente et/ou la dépression infantile précoce. Des notions qu’il prendra le temps d’étayer et d’illustrer à travers des exemples concrets.

Ce sont, en tout cas, ces sources de souffrance qui empêcheraient l’élan de vie de circuler librement et qui ne nous permettraient pas de devenir nous-même et donc heureux.

Un livre idéal lorsque l’on a décidé de se débarrasser de ses vieux démons, de faire la paix avec son enfant intérieur, de comprendre son parcours et son histoire familiale. Un livre qui nous fait voyager loin pour nous faire prendre conscience que le bonheur n’est pas ailleurs, mais en soi.

Le bonheur d’être soi a reçu en 2008 le Prix Psychologie Fnac.